Un territoire de la métropole

Une Vallée scientifique et technologique


La Vallée Scientifique de la Bièvre est l’un des territoires du cône sud-francilien de l’innovation, lequel, des quartiers universitaires parisiens au cluster du Plateau de Saclay, a représenté, dans une continuité historique et géographique, un axe de développement des activités universitaires et scientifiques en Ile-de-France.

La Vallée Scientifique de la Bièvre se caractérise ainsi par une forte densité d’activités d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation (instituts de recherche, université, grandes écoles, centres hospitaliers, grandes entreprises et PME technologiques…), avec près de 35 000 étudiants et 8 500 chercheurs.

Ces activités, réparties et insérées dans le tissu urbain, offrent la potentialité d’un « campus urbain » à condition  « d’ouvrir » les campus et de renforcer les proximités entre les fonctions scientifiques, économiques, urbaines, de loisirs…

Dans le domaine économique, cette caractéristique est à corréler avec un taux d’emploi high-tech supérieur à la moyenne régionale (18% contre 10%).

Plusieurs projets sont conduits par les collectivités pour renforcer cette caractéristique de campus urbain : construction d’une résidence pour chercheurs de 265 unités à Gentilly, réalisation d’un immobilier pour les entreprises issues de la recherche (à Villejuif (Villejuif Bio Park), Cachan (La Fabrique), Châtenay-Malabry, Montrouge…).

La consolidation et le renforcement des pôles de formation supérieure et de recherche est ainsi un objectif des collectivités de la Vallée Scientifique de la Bièvre.