Un territoire de la métropole

Un schéma de référence pour l’aménagement et le développement


En 2010, la Vallée Scientifique de la Bièvre s’est dotée d’un schéma de référence pour l’aménagement et le développement. Appuyé sur une analyse des évolutions économiques et sociales, il a permis de dégager un chemin de développement urbain singulier, traversé par plusieurs « séquences projets ».

© Richard Kalvar / Magnum Photos

Quatre phénomènes ont été mesurés à l’échelle de la Vallée Scientifique de la Bièvre :

— Une dynamique démographique forte, liée à une dynamique d’évolution urbaine.
— Une croissance du parc de logements supérieure à la moyenne régionale.
— Un décrochage par rapport à la dynamique régionale en matière d’emploi.
— Un risque de spécialisation économique et sociale.

Ces évolutions économiques et sociales ont fait ressortir deux objectifs :

- un principe de diversité économique et sociale, à conserver et à entretenir, notamment par le maintien et le soutien au développement d’une activité productive et de services diversifiée et le développement d’un immobilier d’entreprise permettant de conforter les PME-PMI du territoire ;

- un principe d’équilibre :
° entre habitat et emploi,
° entre projets d’intensité urbaine et espaces diffus au sein du territoire,
° entre rythme des projets et capacité du territoire à les réaliser,
° entre développement urbain et développement des équipements et des services publics nécessaires…

Ainsi deux ambitions ont été définies :

- « Territorialiser l’excellence », c’est-à-dire un développement de la fonction scientifique dans un souci d’ancrage local (prise en compte des conditions territoriales de l’excellence : logements, aménités urbaines, services…) et de rayonnement avec l’ensemble des composantes du territoire (partenariat avec les entreprises, interactions avec les politiques publiques locales, avec les politiques de l’emploi et de la formation…).
Cette ambition est aussi une proposition de complémentarité avec le pôle de Saclay, une orientation « sciences appliquées », vers le partenariat avec les PME-PMI.

- Inventer de nouvelles réponses au défi de la préservation des équilibres économiques et sociaux en métropole, un champ d’initiatives pour les politiques publiques des villes et intercommunalités de la Vallée Scientifique de la Bièvre (en matière d’offre d’habitat adapté, d’économie de services, etc.).